Micro-crèche

“amusez-vous bien” qu’ils disent! par Raslebol83

Je suis Eje depuis 2012, j’ai travaillé dans plusieurs structures, privées, municipales, 30 berceaux, 60 berceaux et pour finir micro-crèche.
Peu importe le nombre d’enfants accueillis, la détresse des professionnels est la même : aucune reconnaissance, de plus en plus de responsabilités, de ménage, d’objectifs à atteindre, avec de moins en moins de moyens, de temps et d’énergie. Et un salaire ridicule qui reflète bien la méconnaissance de notre métier, de nos responsabilités (nous nous occupons “que” d’enfants voyons…pas besoin de diplômes pour ça n’est-ce pas?) et le dédain de nos dirigeants … je suis dégoûtée de ce quotidien où notre travail est perçu comme une partie de plaisir…”amusez-vous bien” qu’ils disent!
Et alors pourquoi pas rajouter des enfants tout en réduisant l’espace et en parlant de bienveillance bien sûr… nous ne sommes invisibles mais indispensables…à quand la prise de conscience ?