Crèche familiale

L’encadrement en souffrance par Violette

Publié le

Que de changement depuis ces derniers temps: remplir les crèches, ne pas trop couter( « les crèches familiales coûtent  trop chères »), réduire le personnel, ouvrir , fermer… le manque de soutien , d’échanges… juste être un bon petit soldat…
Comment soutenir et accompagner familles, enfants et professionnelles quand on est mal traitée?

Quand il n’y a plus que le corps qui parle parce que le professionnel est déjà au fond du gouffre…

Crèche familiale

Indignée par Zelie76

Publié le

Bac +4 dans le secteur sanitaire et social, je suis assistante maternelle depuis 2009 parce que je n’ai pas pu intégrer une école d’EJE en 2004 malgré mon admission (mais quota de places oblige).
“J’accepte”, indignée, d’accueillir 2 enfants (3 occasionnellement ou en urgence prolongée) alors que agréée pour 3 enfants depuis 2010, pour 1/3 de smic de l’heure par enfant, 45 h/semaine + des heures supplémentaires majorées, et surtout parce que je REFUSE de ne pas avoir de POUVOIR d’action sur la qualité de mon accueil et de mes conditions de travail.
Tous les témoignages me confirment dans mon choix d’accueillir à domicile avec son lot de défis à relever, défis que l’on retrouve amplifiés en collectivité. La rémunération des assistantes maternelles est de toute façon plafonnée à 5h de smic. C’est anticonstitutionnel. Les familles doivent rester solvables. Les professionnels, célibataires ou en couple, doivent pouvoir vivre décemment de leur activité. D’où les propositions de Messieurs Bonnell et Ruffin dans leur rapport d’information sur les métiers du lien.
Questions du site “Les Pros de la Petite Enfance” à M. Bonnell :
“Vous avez rencontré nombre d’assistantes maternelles au cours de vos auditions. Qu’est-ce qui vous a le plus frappé ?
– Les assistantes maternelles ne sont pas des baby-sitters à temps plein. Elles nous ont beaucoup parlé de leur isolement. On aimerait promouvoir le fait qu’elles aient des institutions représentatives. Par ailleurs, quand on a regardé les prix moyens pratiqués, on s’est rendu compte que pour qu’une assistante maternelle puisse gagner un SMIC mensuel, il lui fallait garder 4 enfants avec des amplitudes horaires allant parfois de 7h à 20H … Et tous les témoignages que nous avons recueillis allaient dans le même sens : 3 enfants c’est gérable dans de bonnes conditions d’accueil, avec 4 enfants c’est beaucoup plus difficile de faire un bon travail d’accueil surtout si les enfants sont âgés de 4 mois à 3 ans !

– Vous proposez donc une amélioration de leur rémunération ?
– Oui, nous préconisons donc une revalorisation des rémunérations pour qu’elles puissent atteindre un SMIC en n’accueillant que 3 enfants. Comment ? Pas forcément en augmentant les tarifs pour les parents (c’est-à-dire en augmentant le salaire horaire) mais peut être en intégrant dans le temps de travail les temps de transport, de préparation des repas ou des activités etc. (c’est-à-dire en considérant plus d’heures dans le temps de travail rémunéré).”

Crèche familiale

Soutien par Farine

Publié le

Comment peut on envisager de réduire le personnel en crèche?
Je suis maman de 2 enfants en bas âge. Le personnel de crèche fait un travail admirable mais avec tellement peu de moyens. Comment peut une personne peut gérer 5 bébés en mêmes temps( lorsque les groupes ne sont pas mélangés)? Comment peut on faite pour être seule le matin  à accueillir plusieurs enfants? Comment trouver du personnel motivé aux vues du salaire? Je vois beaucoup de turn-over , d’arrêt maladie… c’est pour cela que je me pose beaucoup de question sur le bien-être des enfants en structure. Et que je soutiens à 100% les actions de Pas de bébés à la consigne.