Uncategorized

Une sortie de chemin salvatrice par Delphine

J’ai un parcours alambiqué, et pourtant, la petite enfance m’a accueilli à bras ouverts. Je me suis passionnée, je me suis investie… Trop m’a-t-on dit.
Alors, j’ai quitté le navire qui est en train de couler, cela fait 10 ans qu’il sombre.
Après des études en sociologie, des expériences d’animation culturelle de jeunes, un DUT d’animation, des expériences de projets socio-culturels à l’étranger, j’ai été directrice d’un centre de loisirs 3-11ans, avec le périscolaire, et ça allait de la comptabilité au recrutement, en passant par la communication, la logistique, les inscriptions, l’accueil des familles… Pour 1400€ net par mois. Un détail qui compte.
Puis trop de travail, trop de route, devenue maman, je prends un poste en ram à mi-temps, puis je le complète par un autre mi-temps, puis je trouve un temps plein en milieu associatif… Bye bye les collectivités territoriales!
Déjà, il y a plus de 10 ans, on voit apparaître le privé dans le secteur de la petite enfance : berceaux, rentabilité, business plan… Nous n’avons pas la même vocabulaire, pas les mêmes valeurs. Mais les familles sont séduites, nous sommes quelques-uns à tirer la sonnette d’alarme mais nous nous sentons des Sancho Panza…
J’ai travaillé 10 ans en Ram. J’ai ADORÉ mon métier! J’ai adoré travailler avec les assistantes maternelles que j’estime beaucoup. J’ai adoré échanger et partager avec mes collègues de multi accueil et de centre de loisirs 3-5ans… En 2018, j’obtiens mon DEEJE. J’ai besoin de reconnaissance par mes paires et envie d’aller goûter le travail en EAJE. J’ai pas tenu. Burn-out direct dans un retour aux collectivités territoriales désastreux, avec des collègues qui font ce qu’elles peuvent et des directions maltraitantes qui sont sous pression et qui ne voient que les chiffres, sans voir les enfants…
Je travaille aujourd’hui dans un centre social associatif et je revis avec des valeurs humanistes et humanisantes, où nos actions sont accès sur l’enfant et sa famille ! Je ne pensais plus que cela puisse exister…