Micro-crèche

Impossible de répondre aux besoins de tout le monde. On est une pieuvre, à avoir autant de tentacules par Nounou

Ça m’écœure de ne pas pourvoir répondre aux besoins de tous les enfants, de devoir jongler entre tous. De plus, on à la cuisine, la lessive, le ménage, plier le linge, l’entretien de la crèche etc…

  • Un jour, j’étais toute seule avec tous les 11 enfants, ma collègue était partie en cuisine. Je m’occupais d’un bébé qui pleurait, je le consolais et le rassurait. De l’autre côté, il y avait un enfant qui frappait un bébé, je n’avais même pas vu ni remarquer. C’était trop tard, un énorme bleu sur le front.
  • Comme d’habitude toute seule avec tous les enfants, un matin, je prenais un bébé, qui a commencé à avoir soif, dans mes bras. Un enfant qui venait d’arriver avec sa maman, ne voulait pas rentrer à la crèche pleurait et criait…. Je devais jongler entre les deux, j’ai dû déposer le bébé pour prendre l’autre enfant qui se débattait avec sa mère.
  • Et je ne parle pas l’heure du déjeuner, où tout le monde criait famine. Seulement à deux professionnelles ce jour-là, je suis malheureuse de ne pas pouvoir donner à manger à ces enfants. Je n’ai que deux mains. Il faut les faire attendre, patienter. Il y a des enfants qui s’endorment avant même de commencer à manger. Donner à manger à 11 enfants seulement que de 2 pros. Comment faire…
    Un métier qui commence à perdre de ces valeurs.