Politique Petite Enfance

Vous faites pire que Morano

Publié le

Vous faites pire que Morano, c’est dire si cette réforme n’a rien à voir avec la qualité d’accueil. Et pourtant ce n’est pas comme si on n’en avait pas fait des propositions constructives. Mais non rien n’a été retenu. Ah mais oui comment faire de la qualité quand on n’y met pas les moyens, quand on ne soucie toujours pas des jeunes qui ne viennent plus dans cette filière, quand on ne revalorise pas les salaires, quand on explique que pour travailler dans la petite enfance ce n’est pas très grave de ne pas avoir des diplômes spécifiques, quand on ne remet toujours pas en cause le modèle de financement, quand on fait la part belle au privé lucratif où la rentabilité est le maître mot, quand on n’a toujours pas compris que les familles ne sont pas des clients mais des usagers etc etc. Vous aviez là l’occasion de faire une vraie réforme progressiste en faveur des enfants et des conditions de travail des pros, il n’en est rien. C’est bien dommage.

Politique Petite Enfance

On est loin du compte!

Publié le

Si la qualité était réellement au cœur de la réforme, il y aurait du personnel en nombre suffisant, des espaces intérieurs et extérieurs suffisamment grand pour que les enfants puissent expérimenter, s’exprimer, se mouvoir, le personnel serait formé et qualifié à 100%… On est loin du compte! En réalité les bébés sont entassés, les professionnels non reconnus, fatigués, épuisés, les arrêts maladie s’enchaînent et certains changent de métier tellement ils sont dégoûtés! Le gouvernement fait des effets d’annonce, lance de la poudre aux yeux mais ne met certainement pas les enfants au cœur des réflexions et des décisions!